Rencontrez Paul, votre nouveau BBO Messager!

Je suis sûr que vous avez remarqué qu'un nouveau nom s'est introduit en tant qu'auteur de vos articles de blog BBO. Un nom qui nous rappelle ses origines anglaises. Son histoire nous rappelle avant tout que malgré ces temps assez étranges, nous avons toujours la chance de rencontrer de nouvelles personnes formidables.

Prenez le temps de rencontrer mon nouveau collègue, Paul Sutton. Découvrez ses passions, sa famille et pourquoi il a rejoint notre équipe ici en France!

Paul, tu as rejoint BBO pendant cette période sans précédent où tout le monde travaille de chez soi. Que pensez-vous d'avoir commencé cette expérience en travaillant à distance?

Heureusement, lorsque j'ai commencé le poste, nous étions dans une période où nous pouvions travailler au bureau. Je suis reconnaissant pour cette fois car j'ai pu rencontrer certains de mes collègues - du moins les gens qui sont basés ici à Lille. C'est un groupe très accueillant. Je ne pouvais pas souhaiter un accueil plus chaleureux. Depuis quelques semaines, nous sommes plus nombreux à travailler à nouveau à domicile, ce qui me rend reconnaissant d'avoir au moins le luxe d'apprendre d'eux en personne pendant environ un mois! Nous entrons à nouveau dans un verrouillage approprié, nous verrons donc comment les choses se passent après cette deuxième phase.

Comment organisez-vous votre journée? Est-il plus difficile de travailler sans partager un environnement de travail avec l'équipe?

Cela ne me dérange pas vraiment de travailler à domicile. En fait, au cours des dix dernières années, j'ai occupé des postes où le travail à domicile était soit toléré, soit même activement encouragé. Je trouve en fait que je suis plus productif. C'est logique, il y a moins de distractions. Mais oui, le contact face à face avec mes collègues me manque. Avoir un équilibre entre la maison et le bureau fonctionne mieux.

Pouvez-vous expliquer ce que vous faites en termes simples?

Mon travail consiste à rédiger et à planifier dans une égale mesure. Nous sommes une petite équipe pratique et collaborons étroitement. Trois ou quatre d'entre nous participent souvent à la création des articles que nous produisons. Heureusement, nous avons des outils qui nous permettent de travailler sur la même chose en même temps à partir d'endroits différents. Ma journée peut être composée de travailler sur la stratégie marketing, d'écrire un article pour un événement et de dialoguer avec les joueurs sur les réseaux sociaux. C'est un rôle varié et j'adore travailler dans le monde de Bridge. C'est un jeu fascinant et j'aime vraiment apprendre à jouer.

À quoi ressemblerait votre semaine parfaite?

Ma semaine parfaite impliquerait de passer du temps avec ma famille, de faire du vélo, de courir, de faire des promenades, de manger de la bonne nourriture et de boire du bon vin. J'adore lire et jouer à des jeux - j'aime particulièrement jouer à Catan; alors, un jeu ou deux serait génial. Je trouverais aussi du temps pour pratiquer Bridge et méditez. Regarder un bon film à la fin de la journée serait la cerise sur le gâteau!     

Et les voyages? Si ce n'était pour les restrictions de voyage, où visiteriez-vous?

J'adore voyager. J'ai passé une grande partie de ma vie à voyager, vivant en Australie, au Royaume-Uni et en France. Cela dit, il y a de nombreux endroits où j'aimerais voyager. Je ne suis jamais allé en Afrique ou en Amérique du Sud et j'aimerais leur rendre visite à l'avenir. Mes endroits préférés dans les pays où j'ai vécu sont:

Êtes-vous un amateur de musique et jouez-vous d'un instrument?

J'adore la musique et j'apprends le piano et la guitare basse. J'apprends le piano depuis 35 ans maintenant, j'ai donc vraiment besoin de m'améliorer et de commencer à m'améliorer! Je suis bien meilleur pour écouter de la musique que pour la jouer!

Sadie, Thalie et Ula

Parlons de votre famille. Pourriez-vous dire quelque chose au lecteur de BBO à leur sujet? Des enfants?

Je suis marié à Thalie et j'ai deux enfants - Sadie et Ula. Voici une photo d'eux prise plus tôt dans l'année. Sadie et Ula sont au collège (école secondaire) et Thalie travaille pour une association caritative. Thalie travaille aussi de chez elle, ce qui aide vraiment à éviter le sentiment d'isolement pendant que nous sommes enfermés! 

Parlez-nous de vos origines, car nous savons que vous êtes un Anglais. Pourquoi avez-vous décidé de vous installer en France et qu'est-ce que vous appréciez le plus en France?

Je suis originaire de Garstang - une petite ville de marché entre Preston et Lancaster dans le Lancashire. Ma mère, mon frère et mon grand-père de 103 ans y vivent toujours et j'adore leur rendre visite - même si ce n'est pas possible pour des raisons évidentes pour le moment. Mes amis me manquent aussi. Surtout maintenant que je ne peux pas les voir. Habituellement, nous nous réunissions tous pour un week-end à vélo / marche dans les Yorkshire Dales, mais cela n'a pas été possible cette année - et cela m'a vraiment manqué! Je sais que mes amis aussi. Espérons que nous aurons notre chance en 2021.

J'ai déménagé en France car ma femme est française et nous adorons ça ici. Lille est une ville fantastique, avec des gens charmants, une belle architecture et une cuisine incroyable. Être fan de cyclisme et vivre en Flandre est également assez spécial! Bien que, comme beaucoup d'autres, j'ai été déçu que notre course locale, Paris Roubaix ait été annulée cette année - j'espère qu'elle reviendra en avril 2021.